Flutter, le framework de Google permettant de concevoir des applications pour toutes les plateformes ou presque (Android, iOS, MacOS, Windows et Chromebook). Comme vous allez le voir, c’est un outil qui est de nature à changer le jeu dans l’univers du développement d’app mobiles.

Google Flutter, et pourquoi j’abandonne tous les autres.

Vous ne le savez peut-être pas, mais chaque plateforme a sa propre façon de créer une application, avec un langage de programmation propre. Ainsi, pour une application Android, Google fournit de base Android Studio, basé sur les langages JAVA ou Kotlin auparavant, Apple le logiciel XCode et le langage Swift. C’est le fameux « kit de développement ». Vous avez vu de la même manière probablement passer la même chose pour les consoles de jeu à la mode. Cet outil permet de créer une application pour l’environnement cible, et seulement celui-ci, en mode dit « NATIF« .

Ce mot vous fait penser au « natif » quand on parle de la pratique d’une langue parlée ? C’est exactement cela: je parle nativement le français et je rédige un article de blog en français plus rapidement et efficacement qu’un anglais, même bilingue.

Cela a les mêmes conséquences que pour un article de blog que je voudrais aussi en anglais: pour qu’il reste « natif », il faut que j’aille trouver une personne parlant anglais nativement (bon, j’ai la chance d’en connaître deux), mais cela aura un coût: je fais le travail deux fois. Je dois lâcher un billet à mes amis anglais.

Une application native doit être donc développée autant de fois que de plateformes sur laquelle je veux la rendre disponible.

Comment faciliter le multi-plateforme ?

Vous vous en doutez, les informaticiens ne voulant pas faire plusieurs fois le même travail, des solutions ont été trouvées pour y suppléer.

La principale reste CORDOVA et ses sous-produits dont j’ai déjà parlé dans un article de blog précédent. Comme évoqué, une page web, écrite en HTML et Javascript (pour vous amuser vous pouvez chercher dans votre navigateur le menu « sources » et voir à quoi la présente page ressemble). Du gain de temps, mais ce n’est pas du natif.

Une autre alternative est UNITY, un environnement de développement de jeux vidéos multiplateforme qui traduit son propre langage en Natif pour chaque plateforme cible. Flutter fait la même chose. La différence? UNITY, c’est dédié et pensé pour les jeux vidéos. Flutter pour les applications mobiles.

En effet, Flutter propose ce que Google appelle « Widget ». C’est un élément d’interface: un texte, un bouton ou une barre de navigation. Il y en a des centaines et permettent tels des briques de lego de construire une application mobile qui présente bien.

Concrètement, vous pouvez visualiser ce que ca donne sur une application dans le Play Store de Google: « Flutter Gallery »

En quoi Google révolutionne le jeu ?

Un langage, le DART, un kit de développement, Flutter et votre application est développée en NATIF pour Android, iOS, MacOS, Windows et Chromebook. Pour le développeur, pour l’Agence Mobile, c’est une révolution d’avoir un outil aussi adapté à cette tâche pour faire des applis qualitative sur tout support. Un gain de temps et d’argent !

Flutter, ou comment économiser du temps et donc de l’argent.

Si vous vous demandez pourquoi les tarifs de Takotek sont bas… vous avez la réponse ! J’espère que maintenant, tout cela vous parait clair.
A bientôt et n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu !

Tags

Pas encore de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *